APREF

apref logo transparent

Vers une production locale de gels hydro-alcooliques en Guadeloupe

  • Ce sujet contient 1 réponse, 1 participant et a été mis à jour pour la dernière fois par Nicolas Desforges, le il y a 3 années et 10 mois.
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #1304
    Nicolas Desforges

      Gel hydro-alcoolique péyi, première étape du lancement d’une production locale

      Un partenariat entre le groupe de grande distribution (GBH), le laboratoire cosmétique Alizée Nature Caraïbes, la société de détergents et produits d’entretien Chlorex et le syndicat des rhumiers de Guadeloupe va permettre la remise de 8000 à 13 000 litres de solution hydro-alcoolique fabriquée localement, au profit de la lutte contre la pandémie et la gestion de crise.

      Cette distribution sera réalisée par la préfecture en lien avec le régiment du service militaire adapté (RSMA) et l’agence régionale de Santé (ARS) de Guadeloupe. Elle concernera :

      – tous les hôpitaux de Guadeloupe,
      – tous les EHPAD,
      – tous les médecins et infirmiers libéraux (via les pharmacies, à partir du jeudi 2 avril),
      – l’intégralité des 1715 agents des services d’aide et d’accompagnement à domicile,
      – les 819 assistantes familiales et leurs enfants placés,
      – les 545 accueillants familiaux et leurs pensionnés,
      – les 294 personnes œuvrant dans les maisons d’enfants à caractère social, les services éducatifs en milieu ouvert et au sein de la maison départementale de l’enfance,
      – les policiers et les gendarmes,
      – l’ensemble des centres d’accueil pour sans-abris,
      – les établissements pénitentiaires, les tribunaux judiciaires,
      – certaines entreprises exerçant des missions de service public prioritaires pour la continuité de la vie de la Nation (port, aéroport, réseaux, eau, télécoms, etc.).

      Le préfet se félicite de ce partenariat public-privé qui permet d’abonder la ressource locale en la matière et accompagner davantage encore les acteurs de la gestion de cette crise sanitaire sans précédent.

      Après la production initiée dans les pharmacies dès le début de la crise sanitaire, c’est une nouvelle étape dans l’objectif de produire localement et en grande quantité des solutions hydro-alcooliques pour l’ensemble de la Guadeloupe. D’autres initiatives publiques et privées voient le jour pour amplifier la production de solution hydro-alcoolique “péyi”.

      L’État se réjouit de la naissance de cette nouvelle filière de production locale. Il poursuivra l’accompagnement de son développement avec l’ensemble des acteurs publics et privés.

      • Ce sujet a été modifié le il y a 3 années et 10 mois par Nicolas Desforges.
      • Ce sujet a été modifié le il y a 3 années et 10 mois par Nicolas Desforges.
      #1317
      Nicolas Desforges

        Une bonne pratique à reproduire ? Vous aussi faites nous part de vos expériences.

      2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
      • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet